Ce programme est né de la volonté du cabinet conseil Vigny Depierre, spécialiste du courtage en assurances en Haute-Savoie et en Suisse. Présents sur la Technopole d’Archamps depuis les débuts dans les années 90, ses deux dirigeants Jean-Louis PALENI et Fabien VIGHETTO désiraient réaliser un bâtiment à leur image, en premier lieu pour accueillir leur siège social, mais également pour proposer un immeuble tertiaire aux entreprises en recherche de confort et d’une griffe architecturale impeccable. En attendant la livraison prévue début 2020, découvrez le dernier né de la Technopole.

Jean-Louis PALENI et Fabien VIGHETTO fervents défenseurs de la Technopole d’Archamps lui vouent un enthousiasme inconditionnel. Surtout que le Parc auquel ils sont tant attachés se prépare à vivre de nombreuses mutations dans les années à venir. Il s’apprête en effet à quitter sa chrysalide de technopole pour devenir une véritable plateforme de services du Grand Genève. « Les nombreux salariés, clients, visiteurs, frontaliers et habitants ont envie de s’approprier au quotidien ce parc qui a l’avantage d’être arboré, calme, où l’on se gare avec facilité pour rejoindre sa réunion, son covoitureur ou son véhicule d’autopartage.  Le parc d’Archamps s’ouvre ! » comme nous l’a confirmé Jean-Louis MEYNET, directeur général d’Archamps Technopole.

Les dirigeants de Vigny Depierre poursuivent « le projet Oxalis a germé lentement car nous souhaitions offrir à nos salariés et à nos clients un nouveau cadre à l’image de nos ambitions, tout en contribuant à notre niveau au développement de la Technopole d’Archamps».  C’est chose faite avec un bâtiment de 4600 m² répartis sur 4 niveaux à destination du secteur tertiaire et plus précisément des sociétés de services. « La connexion entre l’environnement et le bâti était l’une de nos priorités » précise Jean-Louis PALENI, « de même que le bien être interne ».  Ainsi l’immeuble fait la part belle à la lumière naturelle de par ses larges baies vitrées pour un confort de travail optimal. Quant à la terrasse sommitale, elle permettra aux occupants de partager des moments conviviaux tout en profitant du panorama. Toute la conception architecturale joue sur la relation entre le confort interne et les fonctionnalités. Les plateaux ont d’ailleurs été pensés dans l’optique d’une modularité maximale pour s’adapter aux petites comme aux grandes structures. Enfin, les aménagements intérieurs apporteront leur touche de modernisme afin de créer une atmosphère chaleureuse et esthétique. L’accessibilité n’a pas été oubliée avec 200 places de parking (dont 130 en sous-sol), garantie d’un stationnement serein chaque matin.

Et à la question pourquoi dénommer le programme « Oxalis » ? Jean-Louis Paleni répondra « une référence locale à ce trèfle montagnard bien connu de Marc Veyrat qui l’intègre à certaines de ses recettes ».

En attendant sa livraison début 2020, découvrez le programme en détails :
www.oxalis-center.com