Un bâtiment à énergie positive est un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Si les économies d’énergie sont importantes, ce type d’immeuble apporte également confort et bien être à ses occupants. Et parfois quelques soucis de fonctionnement car les systèmes de gestion des équipements sont de plus en plus complexes. Témoignages.

France Vidal, directrice de projets chez GA Promotion

  • Quel est le métier du Groupe GA ?

GA intègre tous les métiers de l’immobilier (conception, construction, promotion, services) et maîtrise l’industrialisation de la production en fabriquant ses bâtiments et ses équipements pour les assembler sur les chantiers. Ce qui nous permet un contrôle optimal de la qualité, des délais et des coûts. Nous employons 400 personnes dans toute la France.

  • Quel est votre engagement en matière de développement durable ?

Les enjeux du développement durable sont pour le Groupe une source d’évolution et d’opportunités. Nous disposons d’un département de R&D qui conçoit des bâtiments et des équipements qui permettent d’obtenir une consommation énergétique la plus faible possible. Nous développons des doubles baies vitrées avec des stores intégrés, des luminaires à détection d’absence, des modules de traitement de l’air en façade qui assurent le chaud, le froid et le renouvèlement de l’air. Par ailleurs, nous signons un contrat de performance énergétique avec nos clients qui nous engage à un niveau de consommation qui ne dépasse pas 35 kW/h par m2 et par an. GA Promotion paie l’énergie dépensée au-delà de ce seuil.

Nous nous inscrivons nous-même dans une démarche environnementale. Ainsi, notre siège social, basé à Toulouse, a déménagé pour s’installer dans le premier bâtiment labellisé BEPOS (bâtiment à énergie positive).

  • Comment faites-vous pour maintenir votre objectif de performance énergétique ?

Nous utilisons un logiciel que nous avons conçu en interne : GAPEO®. Cet outil de monitoring environnemental permet de surveiller à distance et en continu la consommation de 300 000 m2. Nous disposons ainsi en temps réel d’une connaissance fine de la performance des bâtiments que nous suivons et avons les moyens d’apporter les actions correctives pour maintenir la consommation au niveau attendu, dans le respect du confort des occupants. Notre force est de maîtriser l’ensemble des équipements et donc de pouvoir les piloter en toute cohérence. La difficulté rencontrée parfois dans l’utilisation d’immeubles à énergie positive est que chaque système est indépendant et demande l’intervention d’équipes diverses en cas de problème, que ce soit pour le chauffage, la climatisation ou les lumières. Grâce à GAPEO®, nous avons une vision globale qui permet de piloter l’ensemble des équipements. Par ailleurs, nous proposons à nos clients d’utiliser une application, MyGapéo qui leur permet une maîtrise individuelle du confort et de l’énergie.

AXIT11-energie positive

Hugues de Villard, Directeur, associé d’Axite CBRE

  • Axite CBRE occupe depuis trois ans l’immeuble Bonne Energie à Grenoble, premier bâtiment à énergie positive construit en France. Pourquoi ce choix ?

Nous souhaitions à la fois trouver des locaux plus grands pour accompagner le développement de notre activité et occuper un bâtiment moins énergivore que le précédent, qui datait des années 80. Nous avons saisi l’opportunité lorsqu’elle s’est présentée et nous adhérons à la démarche environnementale que cela induit.

  • Quels sont les avantages d’un tel bâtiment ?

Nous sommes passés d’une consommation énergétique annuelle de 400 kWh à 25 à 50 kWh, selon la saison. Mais le gain le plus important est le confort acquis. Les collaborateurs travaillent dans des conditions agréables, avec un bâtiment qui bénéficie d’une isolation thermique et phonique optimale. Nous avons l’impression d’être comme dans un cocon, protégé des bruits et des aléas du climat. Cela a d’ailleurs changé le comportement des salariés, plus soucieux de la consommation énergétique et impliqué dans le fonctionnement de leur environnement. Par exemple, certains préfèrent monter 5 étages à pied plutôt que prendre l’ascenseur. Par ailleurs, cela a créé une cohésion d’équipe autour d’un projet d’entreprise et renforcé la motivation de tous en travaillant dans de meilleures conditions. Sans compter que cela renforce l’image de l’entreprise.

  • Quels sont les inconvénients de l’utilisation de ce bâtiment ?

Le problème est que les techniciens qui entretiennent tous les équipements – les lumières, la climatisation, le chauffage -, ne sont pas assez formés pour intervenir de manière efficace et rapide en cas de problème. Car les systèmes sont de plus en plus complexes. Nous avons ainsi eu des soucis de réglage de chauffage durant deux hivers. Aujourd’hui, tout fonctionne car les équipes d’assistance ont gagné en expérience. Le mieux serait que les gestionnaires d’immeuble suivent davantage la mise en route et forment les techniciens à tous les équipements.

Découvrez les programmes neufs sur le sillon Alpin