Marché de l’immobilier d’entreprise sur l’agglomération Valence Romans, une dynamique 2017 prémices d’une belle année 2018


201804 - M3 Rovaltain
Le : 03/04/2018

Partager le contenu

Vous devriez également aimer

Christine Moret, directrice de l’agence Axite CBRE de Valence, dresse un bilan du marché de l’immobilier d’entreprise sur son agglomération plus que positif. L’année 2017 a démontré tout le potentiel de ce territoire qui ne cesse d’attirer des entreprises d’envergure.


Au regard du bilan 2017, l’Agglomération Valence Romans entre dans l’année 2018 sur une dynamique durable. C’est le constat qu’en tirent les professionnels du domaine qu’il s’agisse des acteurs de l’immobilier d’entreprise ou bien des services publics en charges des parcs d’activités. Même le Président de l’agglomération qualifie avec enthousiasme l’année 2017 comme étant celle de la réussite. L’élément le plus révélateur de ce succès ? Le développement de ses entreprises.

Citons Chronopost avec sa plateforme de messagerie de 5 000 m² ou bien encore l’entreprise Crouzet qui vient de construire un bâtiment de 2 200 m² afin d’y installer ses services de recherche et développement. De son côté, l’entreprise SFAM a édifié son siège sur 6 000 m² à Romans. On constate également l’arrivée d’entreprises exogènes telles qu’Allopneus.com qui a installé une plateforme logistique de 42 000 m² du côté de Valence Sud. D’ici 2020 une extension de 42 000 m² supplémentaires est envisagée. Ce sont ces évènements créateurs de richesse et d’emplois qui ont fait 2017. Il faut dire que les services économiques de l’agglomération se donnent les moyens pour rendre leur territoire attractif. Entre 2014 et 2017, 60 hectares de foncier ont été commercialisés afin de créer les conditions les plus favorables à l’implantation des entreprises.

Selon Christine Moret, « cette conjoncture présage que Valence entrera dans l’année 2018 sur une dynamique durable car la demande exprimée tant en bureaux qu’en activité reste active ». Et pour y répondre au mieux un certain nombre de programmes neufs verront le jour dans un futur proche. Notamment le M3, immeuble tertiaire de 3 105 m² qui prendra place sur le parc de Rovaltain à Alixan, emplacement stratégique avec un accès direct à la gare TGV. Sa livraison est attendue en septembre 2018. Il est d’ores et déjà rempli à 100% depuis fin janvier 2018. En parallèle, deux nouveaux programmes tertiaires sont lancés sur le parc Rovaltain. Il s’agit notamment du bâtiment Hevol offrant 2 000 m² à la vente et 2 000 m² à la location, pour une remise des clés au cours du second semestre 2019.

Quant aux bâtiments d’activité, ils ne sont pas en reste et bénéficient de la même tendance favorable. Un bâtiment de 1 300 m² construit par Novelige Vinci Construction, verra le jour sur le parc de Lautagne à Valence. Il a été vendu à un seul utilisateur en forte croissance déjà installé sur le parc. Toujours sur le même parc d’activités, les locaux mixtes dénommés Actival se développeront sur 2 400 m² et sont actuellement en pré-commercialisation. Enfin pour être définitivement convaincu de l’optimisme des opérateurs du secteur et de leur conviction envers les possibilités de ce territoire : une plateforme logistique de 42 000 m² sera lancée «en blanc» par PRD, l’opérateur en charge de la construction de la plateforme Allopneus.com. Cette opération sera située dans la Zone des Caires à Etoile-sur-Rhône. Preuve que la prise de risque ne leur fait pas peur.

Pour autant, « il convient de nuancer cet optimisme par un point de vigilance » précise Christine Moret et non des moindres puisqu’il concerne le vieillissement inéluctable, voire la pénurie du stock sur certains secteurs géographiques, tout particulièrement en locaux d’activité. « Les bâtiments libérés sont anciens et nécessitent impérativement des travaux de rénovation, voire de mises aux normes. » En effet, de son point de vue professionnel « Il est fréquent de ne pouvoir mettre en adéquation l’offre et la demande pour ces raisons. »

Cette conjoncture favorable se prolonge à l’échelle de l’agence valentinoise puisque Christine Moret va renforcer son équipe jusqu’alors composée de 2 personnes avec l’arrivée de Mathieu Rouméas. Son expérience de 10 ans dans l’immobilier d’habitation dans les environs de Marseille et ses envies de nouveaux challenges professionnels l’ont conduit à revenir dans sa région natale pour s’occuper des locaux d’activité et des entrepôts. Souhaitons une jolie réussite à cette agence créée en 2011.

En savoir plus sur l’immobilier d’entreprise à Valence