C’est un programme d’envergure qui vient de se lancer sur la zone industrielle des Chesnes, à Saint-Quentin-Fallavier, une des principales zones logistiques françaises. Les 46000 m² de cette plate-forme logistique se construisent pour le compte du distributeur LIDL, qui entend ainsi approvisionner directement les 57 magasins de la région.   


La pose de la première pierre a eu lieu le 6 avril dernier, signant ainsi le lancement de cette opération colossale. La future plate-forme logistique de 46000 m² prendra place sur un ancien site requalifié de la zone industrielle des Chesnes. Elle accueillera le distributeur LIDL dans un bâtiment multi-températures permettant de stocker une large gamme de produits : produits secs/chocolat (18 °C), fruits/légumes (14 °C), produits frais (1-3 °C), viande/volaille (0-2 °C) et surgelés (-20 °C). Cette opération inédite de reconversion a donné lieu à la destruction de 2 immeubles vétustes des années 70 pour permettre la construction d’un programme neuf entièrement adapté aux besoins du client et qui garantit un impact réduit sur l’environnement (certification « Breeam Very Good »).

Les 45 millions d’euros investis par Vailog, premier développeur logistique d’Italie, ont été plus élevés qu’initialement prévus mais ils répondent ainsi aux exigences du locataire LIDL, et surtout aux attentes des institutions locales vis-à-vis de la requalification de l’ancien site (notamment la dépollution des sols amiantés). Jean-Fleury Garel, directeur du développement chez Vailog, explique que « dans une région caractérisée par la rareté du foncier, la construction de ce nouveau bâtiment est le fruit de quatre années de collaboration entre Vailog et les élus locaux pour mener à bien la reconversion de la friche industrielle ».

Quant au distributeur allemand « ce nouveau site confirme notre volonté d’étendre notre parc de magasins et de devenir un moteur incontournable de l’emploi et de la grande distribution dans la région » explique Guillaume CHIMOT, directeur régional de LIDL France. Une volonté illustrée par les 200 emplois prévus à terme (150 aux services logistiques et administratifs dont 30 créations de poste). Conséquence directe du vaste chantier de modernisation démarré il y a cinq ans par l’enseigne LIDL qui, pour accompagner son développement, souhaitait doter la région lyonnaise d’une base logistique de dernière génération. Le distributeur bénéficiera également de tous les atouts du secteur, notamment de son emplacement stratégique situé à moins d’1km de l’autoroute A43, à 15 km de l’aéroport de Saint-Exupéry et à 35 km de Lyon.

Un bel exemple de reconversion de friche industrielle, qui laisse espérer une réflexion globale sur la rénovation du parc immobilier existant. La livraison du bâtiment est prévue pour mars 2018.

EN SAVOIR PLUS SUR LE MARCHE DU NORD-ISERE