C’est sur le site du Centre Technique des Industries Mécaniques et du Décolletage (Cetim-Ctdec) de Cluses que va se construire le futur techno-centre de la Vallée de l’Arve : l’ID Center. Un lieu d’excellence qui se destine à faire rayonner le territoire haut-savoyard dans le domaine de l’industrie et de décolletage. Une livraison prévue au second semestre 2019.


La Vallée de l’Arve est connue pour accueillir 2/3 des entreprises du décolletage, avec pas loin de 600 entreprises pour 14000 salariés et un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros développé auprès des principaux acteurs de l’automobile, de l’aéronautique ou encore du médical. Son pôle de compétitivité « Mont-Blanc Industries » tend à développer la dynamique industrielle du territoire en offrant expertise, réactivité, qualité opérationnelle sur ces marchés fortement concurrentiels. Depuis 1962, le Cetim-Ctdec de Cluses a pour mission de promouvoir le progrès des techniques, de contribuer à la productivité et à l’innovation dans l’industrie du décolletage de la Vallée de l’Arve. Un projet né de la volonté des industriels locaux qui souhaitaient renforcer l’attractivité de la filière auprès des clients et des jeunes talents, se faire connaître plus largement et se fédérer pour doper leur primauté dans le domaine : « Notre objectif ? Devenir une référence mondiale en décolletage, usinage et mécanique ».

Le chantier a démarré en Décembre dernier et s’articulera autour de deux phases : la rénovation du site existant et la construction d’une extension. La pose de la première pierre le 26 février 2018 a donc lancé officiellement ce projet d’envergure nationale qui vise à faire rayonner l’industrie de la Vallée de l’Arve en proposant sur un lieu unique les domaines de la Recherche & Développement, la formation continue et les services aux entreprises du territoire. La maquette de la construction a été dévoilée sur le Simodec en Mars et c’est à cette occasion que le nom du projet a été arrêté par les futurs utilisateurs : ID center. Innovation et performance sont les clés de voute de ce centre de ressources qui se déploiera sur 6987 m² : 1748 m² d’ateliers, 677 m² de laboratoires d’expertise, 1020 m² de R&D, 1020 m² de show-room et d’espaces évènements et 392 m² dédiés à OpenSmile le salon permanent de l’entreprise d’aujourd’hui. Ce futur bastion de l’industrie devrait voir le jour au second semestre 2019.

Le cabinet Brière Architecte a pensé les lignes de ce techno-centre comme une vitrine, en misant sur des vastes plateaux évolutifs et fonctionnels, ouverts sur l’extérieur laissant pénétrer la lumière naturelle. Côté matériaux, le bois et le métal viennent souligner les lignes industrielles du bâtiment, alliant tradition et modernité. Une identité forte qui laisse penser à un campus où se rencontrent différents publics et une synergie de vocations.

Technocentre Cluses

En mutualisant ainsi les compétences et les savoir-faire, ce projet à près de 12 millions d’euros (co-financé notamment par l’Europe, l’Etat et les collectivités) sera un outil de taille pour développer les technologies de demain afin de répondre aux enjeux spécifiques du territoire et aux attentes des entreprises du tissu économique local : « Un projet majeur qui illustre la détermination du Cetim – Ctdec à disposer d’un outil adapté à l’usinage du futur, filière d’avenir qui unit mécaniciens et décolleteurs autour d’un même objectif » explique Thierry Guilemin, directeur du Cetim-Ctdec.

LE PROJET EN IMAGES

Crédits photos : Cabinet Brière Architectes