Adapter l’échéance pour bénéficier du meilleur taux immobilier

Comme expliqué dans cet article ici, les taux immobiliers sont calculés en croisant plusieurs critères : banques, profil de l’emprunteur, conjoncture économique…

Plus un prêt dure longtemps, plus les risques d’impayés sont importants pour la banque. C’est la raison pour laquelle les taux immobiliers sont plus élevés dans le cas de prêts sur vingt ans.

Généralement, l’acquisition de biens matériels ou immatériels est financée par des prêts professionnels sur cinq ans. Pour les acquisitions immobilières, la durée de l’emprunt est en moyenne plutôt de dix à quinze ans. Il est très important, pour pouvoir bénéficier du meilleur taux immobilier, d’adapter cette échéance à votre amortissement.

Faire une simulation de crédit immobilier pour multiplier ses chances d’obtenir son crédit

La banque vous accordera le meilleur taux d’intérêt si elle vous fait confiance. Vous devez donc constituer un dossier très solide, faisant preuve d’anticipation dans vos calculs et montrant que vous savez gérer les finances de votre entreprise ! D’où l’intérêt de réaliser une simulation de crédit immobilier, voire même plusieurs, avant toute autre chose. Cela constituera une garantie essentielle pour l’établissement bancaire auquel vous vous adresserez.

De plus, pour optimiser votre taux immobilier et le poids que celui-ci aura dans votre crédit, il faut choisir le bon type de remboursement. Il y en a traditionnellement trois sortes, dont voici une synthèse :

 

 

Annuités constantes


Remboursement constant


Remboursement in fine


Fonctionnement

Type de crédit le plus répandu, il permet de payer une somme constante, avec une part de moins en moins importante d’intérêts au fur et à mesure des mensualités.


Vous permet de rembourser la même part de capital mensuelle sur toute la durée de votre emprunt, et de moins en moins d’intérêts.

 


Vous ne remboursez que les intérêts durant toute la durée de votre emprunt, et remboursez le capital à la fin en une seule fois.


AvantagesDes mensualités fixes, donc une meilleure répartition de votre remboursement dans le temps.


Les mensualités sont de moins en moins importantes avec le temps, et souvent le coût de l’assurance également.


Les mensualités sont très faibles et peuvent donner lieu à des réductions d’impôts.


Inconvénients

Il coûte souvent un peu plus cher que les autres (intérêts plus importants).


Les premières mensualités sont très lourdes.


Les taux sont souvent plus élevés que les prêts classiques.

Il faut avoir l’assurance de pouvoir rembourser l’intégralité du capital à la fin.


→ Notez que si vous faites le choix d’un crédit-bail, vous n’aurez rien à rembourser puisque celui-ci fonctionne globalement comme une location ; en revanche, les locaux ne vous appartiendront pas, vous aurez la possibilité de les acheter à la fin du crédit-bail.


Faire appel à un courtier : l’assurance d’obtenir le crédit qui vous correspond

Comme l’explique cet article, pour avoir le plus de chances de se voir accorder un crédit immobilier, la meilleure option est de se diriger vers un courtier. Trouver le meilleur taux et la formule la plus avantageuse pour votre emprunt est son métier ; il est spécialiste de la constitution de ce type de dossiers et bénéficie d’un contact privilégié avec les établissements bancaires.

Les commissions prises par les courtiers sont souvent inférieures à la somme qu’ils vous auront permis d’économiser grâce à leur expertise. De plus, sachez que vous n’aurez rien à régler à votre courtier si vous ne signez pas votre crédit.

 

Choisir le crédit immobilier idéal pour acquérir ses nouveaux locaux n’est donc pas une étape facile, mais avec l’aide de professionnels spécialistes, vous mettrez toutes les chances de votre côté !

 

Prêt immobilier classique et prêt immobilier d’entreprises : quelles différences ?