Idéalement située à 2 minutes de l’entrée d’autoroute Annecy Nord et du Parc des Glaisins, la micro-crèche CotoCoto accueille depuis Septembre 2018 les enfants de 4 mois à 4 ans. Découvrez son histoire et les locaux entièrement refaits à neuf par le cabinet d’architecte d’intérieur Copernic. Une installation signée Axite CBRE.


Avec plus de 1500 naissances par an sur le bassin annécien, les établissements destinés à l’accueil de jeunes enfants ont le vent en poupe. Ils sont nombreux à s’être installés sur le territoire ces dernières années, notamment les micro-crèches qui, à la différence de crèches traditionnelles, ont une capacité d’accueil de 10 enfants maximum. Cet effectif réduit permet un accueil adapté à chaque enfant et un suivi plus personnalisé. C’est ce que propose l’établissement CotoCoto qui a ouvert ses portes en Septembre dernier à Argonay dans la zone de l’Aiglière (149 route de l’Aiglière), non loin du Grenier à Doudous. Un emplacement idéal notamment pour les parents qui travaillent en Suisse puisque le péage d’Annecy Nord se trouve à 2 minutes.

L’équipe se compose de la fondatrice et gestionnaire, Annabel KUNERT, et de quatre professionnels diplômés de la petite enfance : 2 CAP petite enfance, 1 auxiliaire de puériculture et 1 éducatrice de jeunes enfants (également référente technique). « Nous avons fait le choix d’un taux d’encadrement élevé. Une micro-crèche compte généralement une équipe de 3 salariés, ici 4 personnes assurent l’encadrement des enfants et je me rends également disponible si nécessaire » indique Annabel KUNERT. Issue d’une école de commerce, cette jeune maman s’est lancée dans une véritable reconversion professionnelle en se tournant vers le monde de la petite enfance. « Suite à la naissance de ma fille en 2015, je me suis passionnée pour l’éducation du jeune enfant. Et comme la fibre entrepreneuriale me taraudait déjà, j’ai décidé de me lancer dans une belle aventure, celle de créer un lieu d’accueil ou enfants et parents puissent se sentir accueillis dans la bienveillance et le respect de leurs rythmes individuels. Pour atteindre ce but, il était important de viser également le bien-être au travail de la future équipe : un agencement bien pensé, un plafond acoustique pour le confort sonore, de la lumière naturelle à foison et une salle de pause insonorisée ouverte sur le jardin. De bonnes bases étaient alors posées » explique-t-elle. Le recrutement d’une équipe de professionnels diplômés a permis de concrétiser les choses. « Notre référente technique a mis en place un véritable projet pédagogique afin de veiller au développement de chaque enfant. Nous partageons les mêmes valeurs et nous souhaitons nous inscrire dans une approche qui dépasse la simple garde d’enfants ». Une vision à long terme qui permet de proposer un suivi sur-mesure couplé à des activités de groupe pour favoriser la cohésion et l’échange.

L’espace s’étend quant à lui sur 120 m² au rez-de-chaussée d’un immeuble tertiaire de deux étages. Les enfants disposent d’un accès extérieur où l’on retrouve une terrasse et un petit potager vertical. Et pour éviter tout tracas au moment des arrivées et départs, les parents disposent de places de stationnement réservées. Pour autant, il n’a pas été simple de trouver ces locaux se souvient Madame KUNERT : « C’était une grande première pour moi. Il y a eu deux grandes étapes dans ma recherche immobilière : une première très longue où j’ai fait mes recherches par moi-même sur internet en contactant quelques agences par téléphone… ce fut sans résultats ». Un schéma rencontré par bon nombre d’entreprises qui ont des besoins spécifiques pour exercer leur activité (ici un rez-de-chaussée avec accès vers un extérieur clos et protégé). Le projet est donc resté en stand-by plusieurs mois puis Annabel KUNERT a décidé de déclencher un rendez-vous à l’agence avec Nathalie JOURNAL et Arnaud MENDOLA (consultants Axite CBRE). C’est à ce moment que les choses se sont décantées : « en exposant plus précisément mon projet, mes besoins, ma recherche, ça a été le déclic dans l’esprit de Nathalie. En effet, à l’époque je souhaitais ouvrir l’établissement également le samedi pour les parents désireux de se rendre au ski sans avoir à laisser leur enfant dans une crèche en station. L’emplacement du local à deux pas du rond-point d’Argonay qui dessert notamment l’accès aux stations des Aravis était plus qu’idéal ! J’ai visité le local et c’est là que tout s’est accéléré : au 1er octobre, nous décidions de nous lancer ici ! ». L’ouverture le samedi n’a pas encore été finalisée mais le projet oui ! La pré-visite des lieux du service de la Protection Maternelle Infantile (PMI) était encourageante puisque qu’aucun point bloquant n’a été décelé. Il s’agissait ensuite de présenter une étude et des plans pour avoir l’accord de la PMI et permettre au projet de voir le jour.

Micro crèche cotocoto

Annabel KUNERT a fait appel au cabinet d’architectes d’intérieur COPERNIC (situé à Cran-Gevrier) qui a réalisé les locaux des crèches où étaient gardés ses propres enfants. « Les bureaux n’étaient pas dans un très bon état mais la surface était intéressante » se souvient Yves LACROIX, architecte d’intérieur en charge du projet chez COPERNIC. Le propriétaire a cependant accepté de prendre en charge une partie des travaux (notamment les faux-plafonds) bien conscient que son local ne pouvait être reloué en l’état. « Il fallait dans un premier temps faire une demande de changement de destination pour que ces locaux puissent être classés ERP. Pour ne pas perdre de temps, nous avons mené à bien notre étude avec les plans d’exécution, les planches de couleurs et de matériaux durant l’instruction de cette demande ». Le dossier a été présenté à la PMI qui a donné son accord signant ainsi le lancement des travaux. « Le projet était si bien ficelé dès le départ que nous avons mené l’ensemble des travaux en 4 semaines » explique-t-il. En effet, en Juin 2018, tout était refait à neuf : sol, murs, plafond, cloisons, menuiseries extérieures, plomberie, VMC, électricité, climatisation… ainsi que l’aménagement extérieur (pose de la clôture, engazonnement, terrasse). La peinture et le mobilier ont été quant à eux pris en charge par CotoCoto. La visite finale d’acceptation de la PMI le 27 Juillet 2018 a finalisé les travaux et permis l’ouverture de l’établissement.

Avant après Argonay

Quelques semaines plus tard, la micro-crèche rencontre un franc succès : en Janvier prochain, elle enregistre un taux de réservation de 100%. Une belle réussite pour cet établissement qui a fait le choix d’un mode d’accueil à cheval entre les modes collectifs et l’assistante maternelle. Et pour la petite histoire, le nom « CotoCoto » arrive tout droit du Japon. Une onomatopée qui illustre la notion de service : elle est utilisée dans les restaurants pour demander le serveur, en toquant les baguettes sur la table. Le son rappelle également le « cotcot » de la poule, la mascotte de l’établissement !

Ouverture du lundi au vendredi, de 7h30 à 18h30. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter CocoCoto ici : https://www.cotocoto.fr/contact

 

TOUTES LES INFORMATIONS LOCALES

LE CABINET D’ARCHITECTES D’INTERIEUR COPERNIC

LES BUREAUX A LOUER SUR ANNECY